http://www.fides.org

Dépêches

2013-07-12

AMERIQUE/HONDURAS - Déclarations de l’Evêque auxiliaire de San Pedro Sula après le meurtre d’un journaliste : « Nous avons touché le fonds mais nous devons chercher ensemble à relever le pays »

San Pedro Sula (Agence Fides) – « Il s’agit là d’un message visant à ce que les journalistes ne disent pas la vérité. Nous devons bien enquêter parce que ce qui s’est produit est extrêmement douloureux et démontre qu’il existe dans le pays une très grave détérioration du respect pour la vie. Ici, la vie ne vaut rien et il est donc possible de tuer quiconque » a indiqué S.Exc. Mgr Rómulo Emiliani, Evêque auxiliaire du Diocèse de San Pedro Sula, dans une note envoyée à Fides, qui reprend les déclarations de l’Evêque relatives à l’assassinat du journaliste Aníbal Barrow (voir Fides 11/07/2013) dont le corps a été retrouvé complètement démembré. « Les assassins sont comme de petites entreprises monstrueuses qui tuent sur contrat. Lorsqu’une personne a une inimitié ou une rivalité envers une autre, elle paie un tueur pour s’en débarrasser. Nous nous trouvons face à des formes très graves d’impunité » a déclaré Mgr Emiliani.
L’Evêque considère qu’est en cours une campagne pour faire taire la vérité et « c’est pourquoi ils ont pris pour cible les journalistes. Depuis plusieurs années, nous voyons des journalistes être assassinés. A San Pedro Sula, la mort d’Anibal Barrow déplait beaucoup mais on sait qu’il existe sept cas de menaces de mort à l’encontre de journalistes. Nous nous trouvons donc face à une persécution à l’encontre du journalisme local ».
« Il est vrai – a conclu l’Evêque – que nous avons touché le fonds mais nous devons chercher ensemble à relever le pays ». (CE) (Agence Fides 12/07/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network