http://www.fides.org

Dépêches

2013-06-27

ASIE/INDE - Inondations dans 2.000 villages : religieuses et religieux indiens mobilisés en faveur de l’aide aux victimes en Uttarkand

New Delhi (Agence Fides) – Les inondations improvises qui ont touché l’Uttarkand constituent « une tragédie nationale qui frappe une grande partie de notre population. En tant que religieux indiens, avec toute l’Eglise, nous sommes profondément touchés et nous répondons par la prière et toutes les actions possibles afin de venir en aide aux victimes ». C’est ce qu’affirme un message parvenu à l’Agence Fides en provenance de la Conférence des Religieux d’Inde, qui réunit les ordres et congrégations masculins et féminins. A cause de l’anticipation de la mousson (voir Fides 24/06/2013), dans l’Etat de l’Uttarkand (nord de l’Inde), plus de 2.000 villages des districts d’Uttarkashi, Chamoli et Rudraprayag ont été en tout ou partie intéressés par des inondations dévastatrices. Plus de 100 personnes ont trouvé la mort dans les villages de Guptkashi et limitrophes alors que le nombre de disparus est estimé à au moins 2.000.
La zone intéressée par les inondations se trouve sur le territoire du Diocèse de Bijnor et la Conférence des Religieux s’est mise à la disposition du Diocèse. L’Evêque local, S.Exc. Mgr John Vadakel, a lancé un effort coordonné en matière d’aides alimentaires avec la Caritas Inde. Selon ce qu’affirment des sources locales, « les problèmes les plus importants proviennent surtout du grand nombre de pèlerins qui se trouvaient sur place dans le cadre d’un pèlerinage à un temple hindou de Kedarnath et ont été bloqués ». La population résidente est, elle aussi, fortement touchée. Alors que les secours s’améliorent, l’attention se concentre sur les dommages venus à se créer dans les différents villages. Le message de la Conférence des Religieux s’achève en ces termes : « Nous demandons à tous les religieux d’Inde de s’engager à soutenir cette cause par la prière et par tout autre forme de contribution, selon leurs moyens et possibilités ». (PA) (Agence Fides 27/06/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network