http://www.fides.org

Dépêches

2013-06-25

ASIE/COREE DU SUD - Témoignage de l’Archevêque de Séoul : « une année de service pastoral avec l’odeur des brebis »

Séoul (Agence Fides) – Evangéliser en s’inspirant des paroles du Pape François, lorsqu’il dit que « les Pasteurs doivent avoir l’odeur des brebis » : telle est la perspective pastorale de l’Archevêque de Séoul, S.Exc. Mgr Andrew Yeom Soo-jung, un an jour pour jour après son installation à la tête de l’Archidiocèse de Séoul, le 25 juin 2012. Le Diocèse, qui compte 10 millions d’habitants, comprend environ 1,5 millions de catholiques, 930 prêtres, 540 religieux et environ 2.000 religieuses. Une « armée pastorale » que l’Archevêque entend mettre au service de l’annonce de la Bonne Nouvelle. A l’occasion de son premier anniversaire comme Archevêque de Séoul, l’Agence Fides lui a demandé de dresser un premier bilan de son service pastoral.

Excellence, comment pouvez-vous définir votre première année de service pastoral ?
Cela a été une année de grâce. Je voudrais exprimer ma gratitude à tous les frères et sœurs de notre Diocèse, et à tous les fidèles. Même si des difficultés de différents types ont été rencontrées, dans et hors de l’Eglise, j’ai passé une année dans de bonnes conditions de santé, physique et spirituelle. Je le dois aux prières qui sont montées au ciel de l’ensemble du Peuple de Dieu.-

Quels ont été les moments les plus significatifs de cette année ?
En premier lieu, le pèlerinage à pieds à l’occasion de la Journée mondiale de prière pour la Sanctification des prêtres », voici un mois. Nous nous sommes arrêtés au Sanctuaire des Martyrs de Seosomun, le plus grand du pays, où reposent 44 des 103 Saints Martyrs de Corée. Les martyrs sont considérés comme des pionniers qui ont conduit la Corée à devenir un pays plus moderne, en promouvant la dignité humaine. Dès lors Seosomun est un lieu très significatif pour l’histoire de la Corée et non seulement pour les catholiques.
En deuxième lieu, je mentionnerais une rencontre avec le clergé diocésain, en février 2013. La communication entre les prêtres de différentes régions et de différents milieux d’action pastorale constitue pour moi un point très important. J’ai recueilli leurs idées et leurs suggestions sur la vie de l’Eglise.
Enfin, je voudrais citer les œuvres pastorales lancées dans le sud-est asiatique et en Corée du Nord. En tant qu’Administrateur apostolique de Pyongyang, je suis triste des controverses ayant eu lieu entre les deux Corées. Je crois vraiment que dialogue et négociations sont nécessaires. En outre, j’espère que l’Archidiocèse de Séoul pourra apporter toute l’aide possible à l’Eglise dans le Sud-est asiatique.

Comment entendez-vous promouvoir l’Evangélisation ?
Je voudrais m’inspirer des paroles du Pape François, lorsqu’il a suggéré que la principale manière d’évangéliser est d’agir « en tant que Pasteurs qui vivent avec l’odeur des brebis ». Nous entendons porter la force de la grâce de Dieu qui guérit à tous ceux qui en ont besoin, surtout en étant proches des marginalisés. De cette manière, nous serons en mesure de toucher le cœur des gens et de diffuser la Bonne Nouvelle du Seigneur. (PA) (Agence Fides 25/06/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network