http://www.fides.org

Dépêches

2013-06-24

ASIE/SYRIE - Assassinat d’un prêtre – Pour l’Evêque titulaire de l’Archi-éparchie syro-catholique de Hassaké-Nisibi, « il a offert son martyre pour la paix »

Gassanieh (Agence Fides) – Dimanche 23 juin, le Père François Murad, prêtre syrien, a été tué au Couvent de la Custodie de Terre Sainte de Gassanieh, dans le nord de la Syrie, couvent auprès duquel il avait trouvé refuge. Le fait a été confirmé par un communiqué de la Custodie de Terre Sainte envoyé à l’Agence Fides. Les circonstances de la mort ne sont pas entièrement élucidées. Selon des sources locales, le couvent où se trouvait le Père Murad aurait été attaqué par des miliciens liés au groupe djihadiste Jahbat al-Nusra.
Le Père Murad, âgé de 49 ans, avait fait ses premiers pas dans la vie religieuse chez les franciscains de la Custodie de Terre Sainte, avec lesquels il continuait à avoir des liens étroits d’amitié spirituelle. Après avoir été ordonné prêtre, il avait commencé la construction d’un monastère dédié à Saint Simon le Stylite à Gassanieh dans le cadre de l’Eglise syro-catholique.
Après le début de la guerre civile, le Monastère de Saint Simon avait été bombardé et le Père Murad s’était transféré au couvent de la Custodie pour raisons de sécurité mais aussi pour soutenir les rares personnes encore sur place, avec un autre religieux et les religieuses du Rosaire.
« Prions – écrit dans son communiqué le Custode de Terre Sainte, le Père Pierbattista Pizzaballa OFM – afin que cette guerre absurde et honteuse s’achève bientôt et que le peuple de Syrie puisse revenir bientôt à la normalité ». Pour sa part, S.Exc. Mgr Jacques Behnan Hindo, titulaire de l’Archi-éparchie syro-catholique d’Hassaké-Nisibi, indique à Fides : « Toute l’histoire des chrétiens du Moyen-Orient est marquée et rendue féconde par le sang des martyrs de nombreuses persécutions. Ces derniers temps, le Père Murad m’avait fait parvenir un certain nombre de messages dans lesquels il se montrait conscient de vivre dans une situation dangereuse et où il offrait sa vie pour la paix en Syrie et dans le monde entier ». (GV) (Agence Fides 24/06/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network