http://www.fides.org

Dépêches

2013-06-21

ASIE/COREE DU SUD - La nouvelle église de la Repentance et de la Rédemption, symbole de la réconciliation entre les deux Corées

Séoul (Agence Fides) – La consécration de la nouvelle église de la Repentance et de la Rédemption et la construction d’un nouveau Centre pastoral pour la réconciliation du peuple coréen constituent l’initiative lancée par l’Eglise en Corée en tant que symbole d’un désir de paix et de réconciliation renouvelé entre les deux Corées. Ainsi que l’indique à l’Agence Fides le Père Matthias Hur Young-yup, Directeur des Communications sociales de l’Archidiocèse de Séoul, la cérémonie de consécration aura lieu le 25 juin à Panmunjom, ville située à la frontière entre les deux Corées, et sera présidée par S.Em. le Cardinal Nicholas Cheong Jin-suk, Archevêque émérite de Séoul. A côté de la structure, sera édifié le nouveau Centre pour la réconciliation du peuple coréen, édifice de trois étages qui organisera tout le travail et les initiatives bilatérales en faveur de la paix ainsi que « le travail à long terme en vue de la réunification des deux Corées » affirme une note envoyée à Fides.
S.Em. le Cardinal Cheong explique à Fides le sens de l’initiative qui « intervient à l’occasion du 60ème anniversaire de la guerre de Corée » et entend insister sur deux mots, ceux de repentance et de rédemption, afin d’établir de nouveaux rapports entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. « Le nom de l’église – déclare le Cardinal – exprime notre désir de réaliser la réconciliation. Que tout le peuple coréen se repente et apprenne à porter le poids de ses propres péchés ». Le lieu de la construction est lui aussi significatif : la ville de Panmunjom est une destination touristique et constitue également le symbole de la division entre les deux Corées. A compter d’aujourd’hui, il deviendra autre chose. « Les visiteurs se rendront à l’église et, à la place des images de la guerre de Corée, ils verront que le peuple coréen, repenti de ses fautes, demande pardon à Dieu ». A l’intérieur de l’église, est en préparation, de la part d’une équipe mixte d’artistes provenant des deux Corées, une mosaïque exprimant de manière figurative, les concepts de « pénitence et rédemption ».
L’inspiration concernant cette nouvelle église est également venue de la Basilique du Sacré-Cœur de Jésus de Montmartre, à Paris, construite en l’honneur des personnes qui ont perdu la vie au cours de la guerre franco-prussienne de 1870. En ce haut lieu, se tient l’exposition perpétuelle du Très Saint Sacrement, que les auteurs de l’initiative entendent porter également en Corée. « Nous espérons que l’église de la repentance et de la rédemption servira à cette fin », conclut le Cardinal Cheong, implorant l’intercession du Sacré-Cœur de Jésus. La construction de la nouvelle église est un projet que l’Archidiocèse de Séoul a lancé en 1996. Depuis 2012, l’église se trouve sous la juridiction du Diocèse d’Uijeongbu, suffragant de l’Archidiocèse de Séoul. (PA) (Agence Fides 21/06/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network