http://www.fides.org

Dépêches

2013-06-10

ASIE/PAKISTAN - Des chrétiens « traités comme des bêtes » par des musulmans au Pendjab

Kasur (Agence Fides) – Les chrétiens sont « traités comme des bêtes ». Leur dignité d’êtres humains est remise en cause : telle est la dénonciation qui parvient à l’Agence Fides depuis le district de Kasur, au Pendjab, dont un village est déjà connu pour le cas de viol, encore impuni, de la jeune Fouzia Bibi, âgée de 15 ans (voir Fides 04/06/2013). L’ONG LEAD (Legal Evangelical Association Development) a signalé à Fides un autre épisode dans le cadre duquel les chrétiens de Kasur subissent des abus et des mauvais traitements de la part de musulmans.
Au cours de ces derniers jours, des musulmans locaux ont abusé, se sont moqués, ont roué de coups et humilié publiquement des chrétiens et des chrétiennes, travailleurs agricoles ou pasteurs. Comme cela a été indiqué à Fides, la violence physique et psychologique a été déchaînée par un banal empiètement de troupeaux d’un chrétien, Shoukat Masih, sur les terrains d’un certain nombre de musulmans. Les animaux ont été placés sous séquestre et lorsque les fidèles sont allés les réclamer, les coups ont commencé à pleuvoir. Le 2 juin, un certain nombre de musulmans ont pénétré dans la maison d’une famille chrétienne, rouant de coups les trois femmes présentes Arshad Bibi, Sajida et Saruyia, les dépouillant de leurs vêtements et les contraignant à errer nues dans les rues, livrées aux quolibets et aux mauvais traitements, sous les yeux de tous les habitants du village qui ne sont pas intervenus. Le même traitement humiliant a été réservé à deux chrétiens âgés, à savoir les parents de Shoukat Masih. Devant l’intention de porter plainte, « des fonctionnaires de police ont également fait irruption à notre domicile avec des propriétaires musulmans et nous ont menacé de nous impliquer dans une cause pénale » raconte Shoukat Masih.
Les chrétiens se sont adressés au pasteur Saleem Gill de l’ONG LEAD, conduite par Maître Mushtaq Gill, afin de demander une assistance légale. C’est ainsi qu’il a été possible de déposer plainte à propos des faits en question. D’autres familles chrétiennes du lieu ont raconté avoir subi des abus et des mauvais traitements de la part des propriétaires terriens musulmans, qui sont leurs employeurs. (PA) (Agence Fides 10/06/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network