http://www.fides.org

Dépêches

2013-06-07

ASIE/BANGLADESH - Séminaire attaqué « pour des raisons inconnues » selon l’Evêque de Dinajpur

Dinajpur (Agence Fides) – Le Séminaire interdiocésain Jisu Dhyana Niloy sis sur le territoire du Diocèse de Dinajpur, au nord du Bangladesh, a été attaqué hier après-midi par un groupe local de musulmans. C’est ce que confirme à Fides l’Evêque de Dinajpur, S.Exc. Mgr Sebastian Tudu, qui se déclare « déconcerté » parce qu’il « n’existe aucun motif à ce geste ». Les militants d’un groupe islamique local ont forcé la porte, saccagé le mobilier et frappé un certain nombre des 25 séminaristes qui se trouvaient à l’intérieur de l’Institut, lesquels ont été légèrement blessés. La police a été alertée et l’Evêque déposera plainte. Aujourd’hui, après une belle frayeur, le Père George Gomes, recteur du séminaire, a conduit temporairement ses ouailles dans un autre lieu.
L’Evêque explique que, quelques heures avant l’attaque, avait eu lieu un conflit entre des familles musulmanes et tribales dans un village voisin. Après le litige, les musulmans, sans aucune raison apparente, se sont dirigés vers le Séminaire et l’ont attaqué. L’Eglise, dans ce Diocèse, « est très fortement engagée dans la pastorale de la promotion humaine, dans les domaines de l’instruction et du développement des communautés tribales » rappelle l’Evêque. Dans le cadre de l’Année de la Foi, le Diocèse de Dinajpur s’est enrichi de nouvelles Paroisses et de deux centres pastoraux. L’Evêque lance, par l’intermédiaire de l’Agence Fides, un appel « afin que toute controverse soit résolue par le dialogue et que soit maintenue la paix sur notre territoire ».
Le Séminaire Jisu Dhyana Niloy est un Institut propédeutique qui propose un temps de formation et d’approfondissement vocationnel aux jeunes ayant fréquenté le Petit Séminaire avant de poursuivre leur parcours au Grand Séminaire. Il accueille en moyenne 20 jeunes provenant de tous les Diocèses du pays chaque année, jeunes qui sont accompagnés dans un cheminement de maturation humaine, psychologique et spirituelle. Il a reçu ces dernières années des aides économiques de la part de l’Œuvre pontificale de Saint Pierre Apôtre qui finance l’activité d’environ 900 séminaires de par le monde. (PA) (Agence Fides 07/06/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network