http://www.fides.org

Dépêches

2013-06-07

ASIE/INDE - Vingt pasteurs de l’église baptiste agressés par des extrémistes hindous

Hyderabad (Agence Fides) – Des extrémistes hindous ont brutalement agressé 20 pasteurs protestants de l’église baptiste dans le district de Mahehwaram Mandal, au sein du territoire d’Hyderabad, capitale de l’Etat d’Andhra Pradesh dans le centre sud de l’Inde. Selon ce qu’indique à Fides une note du All India Christian Council, organisation œcuménique des communautés chrétiennes en Inde, le 4 juin dernier, une cinquantaine de militants du groupe Rashtriya Swayamsevak Sangh (RSS, corps des volontaires hindous) ont interrompu un rite spirituel du groupe des pasteurs baptistes en les insultant, les rouant de coups à l’aide de bâtons et leur infligeant des blessures. Au cours de cet acte de violence, les militants ont accusé les pasteurs de conduire « des activités de conversion forcée ». Les pasteurs ont été conduits à l’hôpital et ont déposé plainte devant les autorités de police. Au cours de ces prochains jours, les communautés chrétiennes du territoire entendent organiser une marche pacifique afin de protester contre la violence.
« Toute violence doit être condamnée mais il faut dire que des épisodes de ce genre ne sont pas très fréquents en Andhra Pradesh » explique à Fides le Père Amal Yeruva, prêtre d’Hyderabad. « Les groupes extrémistes hindous en effet ne sont pas très forts dans cet Etat à la différence d’autres zones tels que les Etats de Chhattisgarh et du Madhya Pradesh notamment parce que le parti politique qui les protège, le BJP (Baratiya Janta Party), n’est pas très suivi ».
Le prêtre explique à Fides : « Il faut dire que l’Eglise catholique, la communauté de plus ancienne tradition, n’a pas de problème à mener ses activités pastorales comme cela arrive parfois en revanche aux communautés de dérivation protestante. De notre côté, le dialogue avec les communautés et les responsables hindous est ample et fécond et se poursuit à tous les niveaux. L’Eglise catholique jouit d’un grand respect au sein de l’Etat ».
Ceci se déduit également de la manière dont, au sein du Diocèse d’Hyderabad, sont menés « des initiatives et des programmes à l’occasion de l’Année de la Foi – séminaires, retraites spirituelles et laboratoires destinés aux prêtres, aux religieux et aux laïcs – qui aident la communauté à renforcer sa foi et son témoignage ». Selon un rapport envoyé à l’Agence Fides par le Conseil global des chrétiens indiens (GCIC), en 2012, 135 attaques contres des chrétiens ont été officiellement enregistrées en Inde. (PA) (Agence Fides 07/06/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network