http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-27

AMERIQUE/HONDURAS - Grossesses précoces et fort taux de mortalité maternelle parmi les mineures

Tegucigalpa (Agence Fides) – Les mineurs au Honduras font l’objet de violence, d’exploitation, d’abus et sont privés d’assistance sanitaire et d’instruction outre à être victimes d’autres formes de violation de leurs droits. C’est ce qu’a déclaré l’un des responsables du réseau d’institutions pour les droits de l’enfance (COIPRODEN) dans un communiqué diffusé récemment. Le droit à la vie et à l’intégrité personnelle des enfants, qui subissent des mauvais traitements physiques et des coups, sont parmi les droits les plus souvent violés au Honduras. En outre, toujours selon le COIPRODEN, en 2012, ont été enregistrées environ 50.000 grossesses d’adolescentes dans le pays, dont plus de 2.000 se sont achevées par un avortement selon les données officielles. Il s’agit du deuxième pays d’Amérique latine ayant le plus grand nombre de grossesses, un tiers des accouchements concernant une femme de moins de 19 ans selon le rapport « Etat de la population mondiale 2012 ». Le nombre des grossesses précoces augmente sachant que 50% d’entre elles sont causées par des violences causées dans la majorité des cas par un membre de la famille. Il est en outre préoccupant que 30% de la population féminine enceinte au Honduras soit composée de mineures. Le pays enregistre un taux de 108 naissances pour 1.000 femmes de 15 à 19 ans alors qu’au Venezuela le taux en question est de 101 et de 100 en Equateur. Le Honduras est dépassé de peu par le Nicaragua (109). En outre, sur une population de 8,3 millions de personnes, le taux de mortalité maternelle au Honduras est de 100 pour 100.000 enfants nés vivants. (AP) (Agence Fides 27/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network