http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-24

ASIE/COREE DU SUD - « Retour de l’espérance » selon les Evêques après la proposition nord-coréenne de Sommet avec la Corée du Sud

Séoul (Agence Fides) – La Corée du Nord a proposé officiellement à la Corée du Sud d’accueillir un événement conjoint destiné à commémorer le Sommet intercoréen de l’an 2000, qui marqua le début d’une phase de dégel et de rapprochement (ce qu’il a été convenu d’appeler la sunshine policy) entre les deux Etats. Le Sommet de l’an 2000 se conclut sur un accord historique entre Kim Dae-jung, Président de la Corée du Sud, et Kim Jong-il pour la Corée du Nord, accord qui prévoyait une coopération économique, des réunions de familles séparées et un dialogue renouvelé entre les gouvernements. La Corée du Nord propose aujourd’hui de célébrer cet événement dans la ville frontalière de Kaeseong ou bien sur le Mont Geumgangsan. Les deux Etats ont tenu des commémorations annuelles conjointes sur ce dernier site de 2001 à 2008, lorsqu’une crise des rapports bilatéraux en marqua l’interruption. Selon les observateurs, la proposition de Pyongyang indique la volonté de réactiver les projets communs ainsi que la zone industrielle de Kaeseong. Elle arrive à un moment où la tension entre les deux Corées reste forte et après les menaces de « guerre nucléaire préventive » lancées par Pyongyang.
Est-on en présence d’un tournant ? Selon les Evêques coréens, l’initiative du Nord est « le signe que l’on peut rouvrir la porte à l’espérance ». C’est ce qu’affirme S.Exc. Mgr Igino Kim Hee-joong, Archevêque de Kwanju, Président de la Commission épiscopale pour le Dialogue interreligieux et de la Korean Conference Religions for Peace, organisme qui rassemble les responsables religieux coréens. « Certes, le gouvernement de Séoul a déclaré que la proposition sera évaluée soigneusement en ce qu’elle concerne le début d’un processus sincère de relance et non pas seulement une célébration de façade » explique l’Evêque. « En ce qui nous concerne – poursuit-il – nous espérons reprendre bientôt notre action de dialogue interreligieux : nous avons proposé à Pyongyang la tenue d’une rencontre intercoréenne des responsables religieux, sur le modèle de celles qui ont eu lieu ces dernières années. Nous espérons recevoir prochainement une réponse positive ». (PA) (Agence Fides 24/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network