http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-20

AMERIQUE/BOLIVIE - Appel au calme de la Conférence épiscopale bolivienne : « il faut reprendre le dialogue afin d’éviter l’affrontement fratricide »

La Paz (Agence Fides) – L’Eglise catholique en Bolivie a exprimé sa préoccupation suite aux tensions de ces jours derniers, survenues à cause des protestations promues par la Central Obrera Boliviana (COB) au travers de manifestations et de marches publiques. L’intervention de l’Eglise est due à la crainte de possibles affrontements, notamment parce que le gouvernement d’Evo Morales a exhorté ses partisans à descendre dans la rue « pour défendre le processus de changement dans le pays ». Les groupes fidèles au Président préparent actuellement des manifestations, appelées « contremarche » visant à empêcher les rassemblements quotidiens des travailleurs dans les différentes villes du pays.
« Les annonces de radicalisation des pressions et les appels à de nouvelles manifestations publiques peuvent porter à l’affrontement fratricide » a averti la Conférence épiscopale bolivienne, par le biais d’une note envoyée à Fides. S.Exc. Mgr Edmundo Abastoflor, Archevêque de La Paz, a par ailleurs réaffirmé que le dialogue « constitue la seule voie possible et démocratique », exhortant le Président Morales et les dirigeants syndicaux à reprendre les négociations portant sur la réforme de la loi sur les retraites. (CE) (Agence Fides 20/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network