http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-13

ASIE/PHILIPPINES - Elections : ultime appel des catholiques à la transparence et à l’espérance

Manille (Agence Fides) – Respecter « le caractère sacré du vote » et la transparence : ne pas vendre son droit de vote afin de ne pas alimenter la corruption et d’éradiquer le clientélisme politique : c’est l’appel lancé par des Evêques, des groupes et mouvements catholiques pour les élections de ce jour, lundi 13 mai. Les Philippines renouvellent en effet la Chambre basse, une partie du Sénat et de nombreux Conseils provinciaux et municipaux. L’Eglise catholique relance, à tous les niveaux, son appel à la transparence et à la légalité.
S.Exc. Mgr Sergio Utleg, Archevêque de Tuguegarao, dans une Lettre pastorale diffusée ces derniers jours et envoyée à Fides, rappelle que « les élections sont essentielles pour le Bien commun. Elles sélectionnent en effet les responsables qui créent les conditions permettant à chacun de répondre à sa vocation ». La Lettre évoque des maux tels que le clientélisme, l’existence de dynasties politiques, l’inaptitude et la corruption : « L’égalité des chances est une demande fondamentale de justice qui demeure frustrée » affirme le texte. La Lettre fait état de l’urgence de choisir « des personnes compétentes, ayant un esprit de service » et invite à « rejeter les candidats qui ont pris des positions contraires aux enseignements fondamentaux de l’Eglise ».
Parmi les Associations ecclésiales, le mouvement Dilaab – qui signifie feu ou ferveur en langue locale – réaffirme, dans une note envoyée à Fides, cinq priorités : prier pour le pays et pour les élections ; participer activement au scrutin ; rejeter le commerce des voix ; discerner les candidats au travers de critères tels que le style de vie et la réputation ; partager et se confronter avec d’autres électeurs.
Le White Movement, une autre plateforme de groupes catholiques, propose le modèle HOPE, qui signifie espérance mais est également l’acronyme de Honest Ordained Pacific Elections (élections honnêtes, ordonnées et pacifiques NDT). Le critère « de l’honnêteté comme racine de l’espérance » est réaffirmé, les élections étant « doublement significatives afin de déterminer si les philippins sont déjà parvenus à la maturité politique ». Le mouvement en question invite à voter pour « des hommes et des femmes engagés dans la préservation de la sacralité de la vie, dans la sauvegarde de l’environnement et dans le bon gouvernement », appuyant des programmes visant à soulager la pauvreté, à sauvegarder la famille, la dignité et les droits fondamentaux de tout homme. (PA) (Agence Fides 13/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network