http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-08

AMERIQUE/HONDURAS - Attente de la réponse du gouvernement après la déclaration de disponibilité de la bande Calle 18 à un pacte de paix

San Pedro Sula (Agence Fides) – Des jours, des mois et peut-être même des années de travail silencieux, de dialogue constant, de prière et de réflexion sans jamais perdre l’espérance ont été nécessaires. Maintenant, cette attente et de travail commencent à porter leurs fruits. On commence en effet à voir se dessiner au bout du tunnel la lumière d’un espace sans précédent pour la paix dans le pays. Finalement, la bande Calle 18 s’est déclarée disponible à signer un pacte de paix avec le gouvernement.
Les acteurs et le scénario de la négociation sont toujours les mêmes depuis des années. Les discussions se déroulent dans un coin de la Pénitencerie nationale Marco Aurelio Soto. Le résultat est aussi dû à la persévérance de S.Exc. Mgr Romulo Emiliani, Evêque auxiliaire de di San Pedro Sula, et des chefs de la bande Calle 18 qui ont débouché sur le désir de ces jeunes de signer un pacte de paix avec le gouvernement, demandant même pardon au peuple du Honduras.
La proposition a été présentée et, maintenant, est attendue une réponse de la part du gouvernement.
Du fait de l’importance de cette initiative, notre Agence publie intégralement le texte envoyé par l’hebdomadaire catholique hondurien Fides, qui reprend les demandes des cinq chefs de la bande de la Calle 18 et les propos de Mgr Emiliani. (CE) (Agence Fides 08/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network