http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-06

AMERIQUE/MEXIQUE - Dénonciation de l’Evêque de San Cristóbal de Las Casas à propos de l’intensification des persécutions à l’encontre des migrants

San Cristóbal de Las Casas (Agence Fides) – « Au cours de ces derniers jours, la persécution à l’encontre des migrants de la part de la criminalité organisée s’est intensifiée dans la zone de Palenque » (au centre du Mexique) dénonce S.Exc. Mgr Felipe Arizmendi Esquivel, Evêque de San Cristóbal de Las Casas.
Mgr Arizmendi Esquivel indique ce qui lui a été référé par le Curé de Palenque, le Père Alberto Rafael Gomez, à savoir que « les enlèvements ont été commis au grand jour, en pleine rue de la part de bandes criminelles qui enlèvent de jeunes migrants comme cela a eu lieu à la gare de Pakalná à Palenque le Dimanche 28 avril. Les bandes criminelles ont enlevé plusieurs jeunes gens et jeunes filles et personne ne sait exactement combien de personnes ont été ainsi capturées ».
Dans une note envoyée à Fides, l’Evêque indique que le 28 avril, des membres de l’armée mexicaine, de la Marine et de la Police d’Etat et fédérale ont immédiatement mené une opération conjointe et sont parvenus à sauver un certain nombre de jeunes filles. Mgr Arizmendi Esquivel a ajouté que la majeure partie des migrants est contrainte à payer 100 dollars aux criminels pour pouvoir monter à bord du train sans papiers. Les migrants paient tout en sachant qu’ils ne disposent pour autant d’aucune garantie à l’encontre de vols ou d’enlèvements de la part d’autres groupes criminels qui peuvent sévir le long du parcours.
L’Evêque a enfin souligné que le gouvernement du Mexique devrait chercher à « prévenir de tels abus à l’encontre des migrants non seulement vis-à-vis de ceux qui parviennent à prendre place à bord du train mais aussi à l’égard de ceux qui, chaque jour, vivent parmi nous et sont également victimes de groupes criminels ». (CE) (Agence Fides 06/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network