http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-27

AMERIQUE/EQUATEUR - L’Eglise défend l’Amazonie, menacée par les intérêts du marché

Pastaza (Agence Fides) – « La voracité des grandes entreprises multinationales et des gouvernements sans scrupules menacent l’environnement naturel de l’Amazonie » : c’est ce qu’a dénoncé l’Evêque de Riobamba et Président de la Commission épiscopale pour la Pastorale sociale, S.Exc. Mgr Julio Parrilla, en marge d’une rencontre missionnaire du Réseau ecclésial amazonien à laquelle ont pris part des représentants de l’Eglise provenant de 12 pays latino-américains, la réunion s’étant tenue au Centre pastoral Intipungo de Puyo (Pastaza) en Equateur.
Comme cela a été indiqué à Fides, l’Evêque, en parlant des résultats de la réunion, a souligné : « Nombre sont ceux qui pensent encore qu’il y a une quantité illimitée d’énergie et de ressources pouvant être utilisées et que les effets négatifs de la manipulation sauvage de la nature peuvent être facilement absorbés. Mais ceci est totalement faux ». De telles attitudes, a-t-il poursuivi, « ne sont pas enracinés dans la science ou dans la technologie mais dans une idéologie technocratique au service des intérêts du marché ». L’Evêque a conclu en réaffirmant « l’influence de la sécularisation parce que, dans la mesure où l’homme s’éloigne de Dieu, il tombe dans la tentation de croire que tout est permis afin de satisfaire ses propres désirs et besoins immédiats ».
Le Réseau, qui rassemble les églises latino-américaines présentes en Amazonie, invite à dépasser les préjugés que l’idéologie dominante a construit au long des siècles autour de l’Amazonie et de ses habitants. Il promeut la connaissance de la réalité amazonienne, de ses peuples et de la relation avec l’environnement, en construisant et en divulguant des propositions alternatives privilégiant la vie, le respect de l’environnement et la communion entre les églises. Il parcourt « un chemin de coresponsabilité » qui dénonce les injustices des projets de mort et construit la vie et la mission en cette terre. (CE) (Agence Fides 27/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network