http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-26

ASIE/COREE DU SUD - Les « nouveaux martyrs » coréens, un exemple dans le cadre de l’Année de la Foi

Séoul (Agence Fides) – « La foi est également martyre. Nous avons voulu exprimer notre proximité spirituelle envers tous les fidèles qui ont témoigné de leur foi dans un passé lointain, au cours de ces dernières décennies et envers ceux qui tiennent allumée la petite flamme de la foi en Corée du Nord ». Par ces mots, prononcés dans le cadre d’un entretien accordé à l’Agence Fides, S.Exc. Mgr Peter Kang, Evêque de Cheju et Président de la Conférence épiscopale de Corée, confirme que l’Episcopat coréen a décidé officiellement de demander au Saint-Siège d’ouvrir le procès de béatification d’environ 80 fidèles, dont S.Exc. Mgr Francis Hong Yong-ho, Evêque de Pyongyang, disparu au cours de la guerre de Corée. « Il s’agit de deux groupes différents – précise l’Evêque. Certains ont subi le martyre durant les deux derniers siècles, sous la dynastie Choshun, d’autres au cours de la guerre de Corée et sous l’occupation communiste ».
S.Exc. Mgr Peter Kang indique à Fides que les Evêques de Corée ont pris cette décision comme « initiative liée à l’Année de la Foi, au cours de laquelle nous voulons renouveler notre foi et redécouvrir les racines et les motivations profondes de notre foi ». Il remarque : « Il ne s’agit pas d’une condamnation ou d’un acte hostile envers la Corée du Nord – au cours d’une phase de forte tension entre les deux Corées – mais d’une reconnaissance envers nos frères qui ont donné leur vie pour la foi ».
Mgr Kang poursuit : « Nous voulons faire sentir aux fidèles qui se trouvent aujourd’hui en Corée du Nord notre affection et notre proximité. Nous ne savons pas combien ils sont aujourd’hui et il est impossible de se livrer à une estimation. Lorsque des prêtres se sont rendus à Pyongyang par le passé et ont eu l’autorisation de célébrer une Messe dans la seule église catholique existante, environ 30 à 40 fidèles y ont participé. Mais nous ne savons pas combien d’entre eux sont sincères et combien sont contrôlés par le gouvernement » conclut l’Evêque. S.Exc. Mgr Francis Hong Yong-ho était né en 1906 et a disparu dans les années 1950 au cours de la guerre de Corée. L’Eglise qui est en Corée du Sud confirme qu’il « est certainement décédé ». (PA) (Agence Fides 26/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network