http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-26

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Pour l’Archevêque de Juba, les plus hautes autorités de l’Etat sont unies

Juba (Agence Fides) – Les responsables chrétiens du Soudan du Sud ont demandé des explications à propos des apparentes tensions entre les plus hautes autorités de l’Etat, après que le Président Salva Kiir ait retiré, le mois dernier, la délégation de certains pouvoirs conférée précédemment au Vice-président Riek Machar. Depuis lors, des rumeurs incontrôlées se sont succédées à propos d’une rupture entre les deux hauts responsables du pays.
Une délégation de représentants des principales confessions chrétiennes, conduite par S.Exc. Mgr Paulino Lukudu Loro, Archevêque de Juba, a rencontré le Président Kiir et le Vice-président Machar dans le cadre d’une réunion à huis clos afin d’obtenir des précisions sur la situation.
Au terme de la rencontre, Mgr Lukudu a déclaré aux journalistes que les rumeurs ayant circulé au cours de ces derniers jours avaient suscitées l’alarme chez les responsables de l’Eglise. « Nous avons entendu dire que le Président et le Vice-président luttaient entre eux, qu’ils étaient en difficulté, en désaccord. Ceci nous trouble naturellement tous en tant que citoyens ».
L’Archevêque a ajouté que la rencontre a permis de dissiper les doutes et les alarmismes. « Je tiens à vous assurer que le Président est tranquille, tout comme le Vice-président… Il n’existe pas de contrastes entre eux. Nous avons également entendu dire que notre armée, nos forces de sécurité, nos militaires étaient divisés. Les rumeurs que nous avons entendu ne sont pas vraies. Notre direction (de l’Etat NDT) est intacte » a affirmé Mgr Lukudu, dans une déclaration transmise par les chaînes de radio et de télévision publiques. (L.M.) (Agence Fides 26/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network