http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-20

AMERIQUE/MEXIQUE - Femmes indigènes contraintes à émigrer ou à se dédier au trafic de drogue

Oaxaca (Agence Fides) - La pauvreté et l’abandon social dans lesquels vivent les femmes indigènes d’Oaxaca les contraint à émigrer ou à travailler comme trafiquants de drogue. Sujettes à la domination patriarcale, abandonnées à elles-mêmes avec leurs enfants, elles sont contraintes, pour survivre dans des conditions d’extrême pauvreté à émigrer ou à s’adonner au trafic de stupéfiants. Selon un certain nombre de chercheurs locaux, nombre d’entre elles ont été arrêtées entre 2002 et 2006 dans le cadre d’opérations de police sur des autobus provenant d’autres régions où les forces de l’ordre savent qu’elles se fournissent en marijuana. Presque toutes analphabètes, il s’agit de femmes abandonnées ou de filles mères qui se rendent coupables des crimes les plus communs (vols à main armée, cambriolage, enlèvements de personnes). Elles commettent ce qu’il est convenu d’appeler des « délits de pauvreté » exclusivement pour manger, envoyer leurs enfants à l’école et pourvoir à leur entretien. (AP) (Agence Fides 20/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network