http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-20

ASIE/CAMBODGE - 59% des enfants du pays vivent et travaillent dans la rue

Phnom Penh (Agence Fides) – Au Cambodge, l’un des pays les plus pauvres du monde, dans lequel 40% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, de nombreuses familles des zones rurales sont contraintes à vendre leurs enfants pour payer leurs dettes. Dans la ville de Neak Loeung, au sud-est de Phnom Penh, et à Poipet, dans le nord-ouest du pays, à la frontière avec la Thaïlande, l’activité commerciale est très vive tout comme les interminables flux migratoires qui proviennent de zones très pauvres et contribuent à appauvrir un peu plus les deux villes, en particulier les enfants. 59% des enfants de 5 à 17 ans vivent et travaillent dans la rue. Nombreux sont ceux qui abandonnent l’école, qui est fréquentée seulement par 43% des enfants en âge scolaire. En outre, les fillettes sont particulièrement victimes de trafic et d’exploitation sexuelle. Pour chercher à limiter ce phénomène, l’ONG catholique espagnole Manos Unidas a financé un projet qui offre instruction et formation professionnelle à 150 jeunes. Cette initiative prévoit des cours d’alphabétisation, des sessions d’information dédiées au trafic de drogue, aux droits de l’enfance, à la santé, au SIDA ainsi que des visites régulières aux familles afin de les impliquer et de s’assurer qu’il n’y ait pas d’abandon scolaire. (AP) (Agence Fides 20/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network