http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-20

AMERIQUE/HONDURAS - La Caritas dénonce l’indifférence à l’égard de la violence dans le pays

Tegucigalpa (Agence Fides) – « Le peuple hondurien continue à porter une lourde croix, celle de la violence. Nous nous habituons actuellement à la violence comme nous nous sommes habitués aux ordures » dénonce un message de la Commission pour la Pastorale sociale de Caritas Honduras.
La situation est grave : 85,5 homicides pour 100.000 personnes, soit un chiffre dépassant celui des pays en guerre et cela à cause de la vague de violence et de criminalité irrationnelle et intarissable qui afflige le pays et ce sans que le peuple ne parvienne à remarquer des actions concrètes permettant de la bloquer ».
« Le gouvernement a pris, face à la vague d’insécurité croissante, des mesures désespérées telles que l’envoi de militaires dans les rues, une loi en matière d’interception de la téléphonie mobile, sans obtenir le résultat escompté. Au contraire, le niveau de violence et d’insécurité a augmenté au cours de ces derniers mois » continue le texte.
Le message s’achève cependant sur une proposition : « Il est encore temps de prendre des décisions héroïques, démontrant la volonté politique de trouver une solution à cet énorme problème : éloigner les fonctionnaires incompétents, accepter l’aide généreusement offerte par les gouvernements amis, adopter les lois nécessaires, exécuter des actions afin de démontrer que la promesse de lutter contre la violence est une réalité ». (CE) (Agence Fides 20/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network