http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-19

AFRIQUE/REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - Les pays d’Afrique centrale promettent 2.000 militaires supplémentaires pour garantir la sécurité

Bangui (Agence Fides) – Deux mille militaires supplémentaires seront envoyés par la Communauté économique des pays d’Afrique centrale (CEEAC) afin de renforcer le contingent déjà présent en République centrafricaine (FOMAC).
C’est ce qu’a décidé le Sommet extraordinaire du 18 avril à N’Djamena, capitale du Tchad, sommet auquel ont participé les Président tchadien, Idris Deby, gabonais, Ali Bongo Ondimba, congolais, Denis Sassou Nguesso, et sud-africain, Jacob Zuma. La République centrafricaine était représentée pour sa part par le Premier Ministre de transition, Nicolas Tiangaye. Les militaires auront pour mission de contribuer à stabiliser la situation et de garantir un minimum de sécurité, en faisant face aux affrontements et aux saccages qui aggravent les conditions de vie déjà difficiles de la population (voir les témoignages recueillis par Fides ces derniers jours, en particulier Fides 15, 16 et 18/04/2013).
Les responsables de la CEEAC ont réaffirmé que le nouveau Chef de l’Etat et chef de la coalition rebelle Seleka, Michel Djotodia, le Premier Ministre Tiangaye, les membres du gouvernement et du Conseil national de transition ne pourront pas se présenter aux élections prévues au terme de la période transitoire de 18 mois. (L.M.) (Agence Fides 19/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network