http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-19

AMERIQUE/PARAGUAY - Avertissement du Vicaire apostolique de Pilcomayo : « l’achat et vente du vote constitue un péché grave »

Pilcomayo (Agence Fides) – « L’achat et vente de votes ne constituent pas seulement une fraude mais également un péché et ce dernier n’est par ailleurs pas si léger que cela ». C’est ce qu’a affirmé en guise d’avertissement S.Exc. Mgr Lucio Alfert, O.M.I., Vicaire apostolique de Pilcomayo, au Paraguay. « Il s’agit d’un péché tant pour celui qui l’achète que pour celui qui le vend » a souligné Mgr Alfert, ajoutant cependant que « la faute la plus grave est commise par celui qui l’achète en ce qu’il est plus instruit, qu’il sait ce qu’il fait et qu’il dispose d’autorité. Le vendeur est moins instruit, il a besoin de manger et l’acquéreur profite ouvertement de sa condition de nécessité ».
Selon une note envoyée à Fides, Mgr Alfert a exhorté les indigènes à être plus conscients et à « ne pas vendre leur liberté pour un peu d’argent ou de nourriture ». Le Vicaire apostolique a également souligné qu’il existe maintenant des habitants du cru qui choisissent librement, ne vendent plus leur vote, à la différence de ce qui se passait par le passé, lorsque ce phénomène était devenu un véritable fléau auquel tous avaient recours. Mgr Alfert a enfin indiqué qu’il existe même des personnes « qui font semblant d’accepter cet état de fait, en acceptant la nourriture offerte par un candidat et qui ensuite, au moment de voter, votent pour quelqu’un d’autre ». (CE) (Agence Fides 19/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network