http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-18

ASIE/PAKISTAN - Attaques terroristes contre des candidats et des partis politiques : appel des chrétiens en faveur de la démocratie

Lahore (Agence Fides) – La violence politique fait rage au Pakistan. Alors que les élections générales du 11 mai s’approchent, des attaques terroristes visant candidats et partis politiques se succèdent. « Nous sommes très préoccupés par cette vague de violence. Les attaques visent à créer de la tension et de l’instabilité et elles portent atteinte au système démocratique difficilement construit au Pakistan, éventuellement en cherchant à ce que le scrutin soit repoussé. En outre, elles méprisent les concepts de dignité de l’homme, de droits humains et de coexistence pacifique qui constituent la base de la vie civile » explique à l’Agence Fides le Père James Channan, OP, Directeur du Centre pour la Paix de Lahore. « Je crois qu’il s’agit là d’une question très grave que le gouvernement doit prendre en main et qui relève également des forces de sécurité et de renseignement puisque que les groupes terroristes sont connus » affirme le prêtre. L’appel de la communauté chrétienne est « en faveur d’élections pacifiques, transparentes dans le cadre desquelles les citoyens puissent s’exprimer librement » et afin que, dans la vie politique et sociale, « soient respectées des valeurs telles que l’égalité, la démocratie, la citoyenneté, la liberté religieuse et l’harmonie » conclut-il.
La société civile condamne elle aussi avec force les attentats terroristes. La Human Rights Commission of Pakistan (HRCP), principale ONG du pays, a invité le gouvernement à protéger les responsables politiques des groupes qui « entendent saboter le processus électoral ». « Le climat de peur et d’intimidation qui entoure la campagne électorale a un impact négatif sur des élections libres et justes » affirme l’ONG dans une note envoyée à Fides. La HRCP dénonce en particulier la violence exercée à l’encontre de l’Awami National Party (ANP), attendu que ces représentants ont été attaqués à Swat, Shabqadar et en de nombreux autres lieux ». « Il est indispensable que les forces démocratiques affrontent avec la conscience qui lui est due la menace que ces attaques comportent pour la démocratie et pour le pays et qu’elles démontrent d’avoir la volonté de les combattre ensemble ».
Parmi les attaques les plus importantes, on notera, ces derniers jours, un attentat suicide contre une réunion de l’Awami National Party à Peshawar qui a fait 16 victimes, un autre attentat ayant visé le convoi de Sanaullah Zehri, responsable de la Pakistan Muslim League (N) au Béloutchistan, action qui a fait trois morts et l’assassinat à Hyderabad par deux tueurs se trouvant à bord d’une motocyclette de Fakhurl Islam, candidat du Muttahida Quami Movement. (PA) (Agence Fides 18/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network