http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-09

ASIE/AFGHANISTAN - Plus de 8 millions d’étudiants dans le pays dont 39% de jeunes filles

Kaboul (Agence Fides) – Malgré les problèmes économiques et les obstacles causés par les traditions populaires, toujours davantage de jeunes filles afghanes reviennent sur les bancs des écoles dans leurs villages afin de s’assurer un avenir. L’une de ces structures se trouve à Qalai Gadar, communauté rurale sise dans le district de Qara Bagh, à quelques 40 Km au nord de Kaboul. Il s’agit de l’une des rares écoles primaires à disposition de la population locale. Ouverte en 2012, elle a été construite par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR). L’édifice de deux étages accueille environ 400 étudiants, en majorité des jeunes filles provenant de 10 villages limitrophes qui fréquentent l’école sur la base de deux roulements. Dans ce pays conservateur où le tribalisme et le traditionalisme sont profondément ancrés et où de nombreux parents, en particulier dans les zones rurales, préfèrent conserver leurs filles à la maison, l’école primaire Qalai Gadar a voulu défier la tradition. La majeure partie des élèves de l’école est des enfants d’anciens réfugiés ayant fui le conflit avec les talibans et ayant vécu au Pakistan et en Iran. Selon des sources officielles, l’un des principaux problèmes qui fait que les parents sont réticents à envoyer leurs filles à l’école est le manque d’enseignantes. Actuellement, sur un total de 12 enseignants, une seule est une femme. Située dans un quartier très pauvre, l’école Qalai Gadar constitue un centre de formation adapté aux enfants indigents de la communauté. Toutefois, l’école est privée d’eau courante, d’électricité, de manuels et de matériel scolaire, que les élèves pauvres n’ont pas eux non plus. L’établissement dispose d’une seule pompe manuelle produisant l’eau potable tant pour les élèves que pour les enseignants. Actuellement, les estimations officielles font état de plus de 8 millions d’élèves et d’étudiants dans le pays dont 39% de sexe féminin. (AP) (Agence Fides 09/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network