http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-08

AFRIQUE/NIGERIA – Au moins 12 agents de police tués dans une attaque revendiquée par le MEND

Abuja (Agence Fides) – Le Mouvement pour l’émancipation du Delta (MEND) a revendiqué l’attaque perpétrée le 6 avril dans la lagune d’Azuzama (dans l’Etat de Bayelsa, au sud du Nigeria), attaque dans le cadre de laquelle au moins 12 agents de police ont trouvé la mort. L’incident a eu lieu alors qu’une embarcation armée par différents agents de police escortant un ancien militant du MEND aux obsèques de sa mère a connu une avarie et a été attaquée par des hommes armés.
Dans un premier temps, la police a démenti le fait que l’attaque ait été l’œuvre d’hommes du MEND, affirmant que 12 agents de police avaient été « portés disparus ».
Le communiqué du MEND affirme que les menaces d’une reprise des hostilités sous le nom de code Hurricane Exodus lancées ces jours derniers sont réelles, démentant ainsi les déclarations des autorités locales qui parlaient de « menaces sans conséquences ».
Le MEND lie la reprise des violences à la condamnation en Afrique du Sud de l’un de ses dirigeants présumés, Henry Okah. Ce dernier, qui a nié toute participation au MEND, avait été arrêté en Afrique du Sud sur la base d’un mandat d’arrêt nigérian l’accusant d’un certain nombre d’attentats commis au Nigeria en 2010. Le 26 mars, le tribunal de Johannesburg a infligé une peine de 24 ans de réclusion à Henry Okah pour actes de terrorisme. Les membres du MEND qui avaient déposé les armes ont bénéficié quant à eux d’une amnistie. (L.M.) (Agence Fides 08/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network