http://www.fides.org

Dépêches

2013-03-27

ASIE/INDE - Protestation des chrétiens suite à l’ouverture de certaines administrations au cours des fêtes de Pâques

New Delhi (Agence Fides) – Certains bureaux d’administrations publiques et autres départements gouvernementaux liés aux impôts et taxes se sont vus ordonner de demeurer ouverts les 29, 30 et 31 mars soit le Vendredi et le Samedi Saints ainsi que le Dimanche de Pâques. Comme cela a été indiqué à Fides, les fidèles chrétiens en Inde ont demandé à ce que les travailleurs chrétiens se voient concéder une abstention du travail dans la mesure où il s’agit là « des jours les plus importants de l’année pour la foi chrétienne ».
Un certain nombre d’ONG catholiques telles que le Catholic Secular Forum, qui a son siège à Mumbai, ont envoyé un mémorandum au Premier Ministre et au Ministre des Finances, exprimant un « choc profond » et rappelant l’existence d’une circulaire qui prévoit « la fermeture des bureaux fiscaux le samedi et le Dimanche ». Selon des sources de Fides, une ouverture extraordinaire pourrait avoir été disposée par le Ministère des Finances dans la mesure où le 31 mars est le dernier jour utile pour la remise de la déclaration des revenus pour les personnes physiques. Dans une note parvenue à Fides, il est demandé à ce que les fonctionnaires de foi chrétienne soient exemptés de leur travail « afin de permettre à tous d’obtempérer à leurs devoirs et à leurs sentiments religieux », l’échéance du dépôt de la déclaration des revenus « pouvant être prorogée d’une journée ». Cette position a également reçu le soutien d’un certain nombre d’Evêques indiens.
Une situation particulière de discrimination, conclut la note envoyée à Fides, intéresse les chrétiens vivant dans l’Etat indien du Jammu et Kashmir à majorité musulmane puisque le Vendredi Saint n’y est pas chômé, à la différence d’autres fêtes musulmanes, hindoues et bouddhistes. (PA) (Agence Fides 27/03/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network