http://www.fides.org

Dépêches

2013-03-27

ASIE/PAKISTAN - Selon l’Archevêque de Karachi, « à Pâques, nos églises seront pleines »

Karachi (Agence Fides) – La peur et la violence n’empêcheront pas les chrétiens du Pakistan de célébrer avec une grande dévotion et en grand nombre les fêtes de Pâques. S.Exc. Mgr Joseph Coutts, Archevêque de Karachi et Président de la Conférence épiscopale, explique à l’Agence Fides : « A Pâques, nos églises seront bondées. La foi des fidèles est vive et solide : des épisodes de violence ou des attaques comme celles de la Joseph Colony de Lahore, ont eu pour effet de la renforcer ultérieurement ». Mgr Coutts se déclare convaincu du fait que les chrétiens au Pakistan continueront à rendre un témoignage fort. « Nous ne perdons pas l’espoir. Nous savons que le Seigneur est avec nous et ce sont les fidèles eux-mêmes qui encouragent tous les prêtres, y compris dans les difficultés. Le laïcat catholique au Pakistan connaît une forte croissance ».
L’incident de la Joseph Colony, au cours duquel 178 maisons de fidèles ont été incendiées par une foule de musulmans, suite à un cas présumé de blasphème n’a pas découragé les fidèles de Lahore. Le Père Bonnie Mendes raconte à Fides que « malgré les violences tragiques, l’atmosphère est celui d’un grand optimisme et les reconstructions ou réparations des habitations procèdent rapidement. On regarde de l’avant. La reconstruction va vite. Les gens retournent chez eux. Le gouvernement provincial a accordé un dédommagement et en quelques jours, en travaillant jour et nuit, plus de 30 familles ont déjà reconstruit leurs maisons. La Caritas aide également beaucoup les sans abri. Espérons que Pâques soit pacifique et harmonieuse ». « A propos de défis tels que les droits humains et le blasphème – déclare le Père Mendes – nous demeurons optimistes même après cet épisode. En effet, un responsable islamique bien connu, Maulana Zubair, a déclaré publiquement de manière ferme qu’il fallait revoir l’abus du recours à la loi sur le blasphème. Ceci constitue un bon signe pour l’avenir ». (PA) (Agence Fides 27/03/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network