http://www.fides.org

Dépêches

2013-03-25

ASIE/INDE - 1.500 enfants meurent chaque jour à cause de maladies dont la prévention est possible

Hyderabad (Agence Fides) – En Inde, 25% des enfants de 0 à 5 ans meurent des suites de diarrhée. Pour des millions de personnes du pays, le manque d’eau constitue un défi constant. Deux tiers de la population indienne ne dispose pas de structures sanitaires et hygiéniques adéquates. La situation est particulièrement alarmante en ce qui concerne la diffusion de maladies diarrhéiques liées au manque d’hygiène. Dans l’Etat de l’Andhra Pradesh, les latrines manquent et plus de 655 millions d’indiens ont l’habitude de pourvoir à leurs besoins physiologiques en plein air, non loin des égouts à ciel ouvert ou dans les champs, souvent dans les environs de sources souterraines. Ils n’ont pas conscience de l’utilité de services hygiéniques. Selon les organisations India Partners et WASH, chaque jour, environ 1.500 enfants meurent dans le pays à cause de maladies pouvant faire l’objet d’une prévention, telles que le choléra et le typhus, qui se contractent au travers du contact avec les selles. Pour faire face à cette situation d’urgence, dans l’Etat indien, ont été promues des campagnes enseignant à la population l’utilisation de l’eau potable, la méthode pour se laver les mains et la différenciation des détritus, habitudes qui peuvent améliorer la santé dans les villages et prévenir 65% des décès et des maladies. (AP) (Agence Fides 25/03/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network