http://www.fides.org

Dépêches

2013-03-15

AMERIQUE/BRESIL – Près de 800.000 personnes tuées par balles en 30 ans

Brasilia (Agence Fides) – Le Centre brésilien d’Etudes latino-américaines (CeBeLa) et la Faculté latino-américaine de Sciences sociales (FLASCO) ont présenté une étude portant sur les morts par balles au cours des dernières décennies au Brésil.
La nouvelle cartographie de la violence en 2013, intitulée « Personnes tuées par balles », révèle qu’au Brésil, au cours de la période 1980-2010, 799.226 personnes ont été tuées par balles dont 450.255 appartenaient à la tranche d’âge des 15-29 ans.
« Un décès sur trois de jeunes est causé par les armes à feu. Il s’agit de loin de la principale cause de mort parmi les jeunes » a déclaré le Président du CeBeLa, Jorge Werthin.
Selon la recherche conjointe du CeBeLa et de la FLASCO, le taux de mortalité par balles au Brésil est le plus élevé du monde, dépassant celui de pays plus peuplés tels que la Chine ou l’Inde et se montrant même supérieur à celui des guerres des sept dernières décennies dans le reste du monde, telle que la Guerre du Golfe, et des conflits dans les territoires palestiniens ».
En Amérique latine, le Brésil est l’un des cinq pays les plus violents, derrière le Salvador, le Venezuela, le Guatemala et la Colombie, qui occupent les quatre premiers rangs. (CE) (Agence Fides 15/03/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network