http://www.fides.org

Dépêches

2013-03-13

AMERIQUE/MEXIQUE – 4.000 armes recueillies dans le cadre de la Campagne « Désarmement volontaire »

Cuajimalpa (Agence Fides) – Ce sont près de 4.000 armes qui ont été récupérées depuis le 24 décembre dernier dans le cadre de la Campagne « Pour ta famille, le désarmement volontaire » qui prévoit l’échange d’armes contre du liquide ou des denrées alimentaires.
Dans une note envoyée à l’Agence Fides, le Secrétariat du Bureau de Développement social du District fédéral du Mexique, Rosa Icela Rodriguez, affirme que la Campagne se déroule au sein de la délégation de Cuajimalpa ainsi qu’à Iztapalapa, Gustavo A. Madero, Tláhuac, Miguel Hidalgo, Venustiano Carranza et Iztacalco.
L’Eglise participe elle aussi activement à la Campagne en question, offrant des lieux d’échange des armes, attendu que la population se fie d’elle (voir Fides 10/01/2013). Parmi les armes recueillies, se trouvent 2.799 armes de poing, 863 fusils, des grenades, une bombe, un chargeur et deux roquettes. Une somme de 5.318.900 pesos a été prévue en vue de l’acquisition de 531 bicyclettes, 195 tablettes, sept ordinateurs portables et 92 appareils électroménagers ainsi que du versement de sommes en liquide en échange d’armes détenues par la population. Le lieu d’échange de la zone se trouve sur le parvis de l’église Saint Pierre Apôtre, dans le centre ville de Cuajimalpa.
L’initiative est d’autant plus importante qu’au cours de ces derniers mois, de nouveaux groupes d’autodéfense sont nés dans le but de lyncher les criminels et de petits groupes de trafiquants de drogue. Les membres de ces « polices communautaires » patrouillent les villages qui leur sont confiés armés et le visage masqué, dans un pays où le taux de crimes demeurant impunis est de 99% et où la violence de la criminalité organisée a provoqué plus de 70.000 morts et 26.000 disparus entre 2006 et 2012. Les autorités mexicaines affirment que ces groupes d’autodéfense ne sont pas légalement autorisés à poursuivre et punir. Cependant les groupes en question rétorquent appliquer des us et coutumes appartenant à la tradition des populations indigènes de différents Etats du Mexique. (CE) (Agence Fides 13/03/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network