http://www.fides.org

Dépêches

2013-03-12

AMERIQUE/GUATEMALA – Appel de l’Eglise aux institutions suite à la mort violente de nombreux enfants au cours des premiers mois de 2013

Guatemala (Agence Fides) – Depuis le début de cette année 2013, au Guatemala, ce sont 244 enfants qui sont morts dans le cadre d’actes de violence, dont 69 ont été tués par balles. Les données en question ont été rendues publiques hier par le Bureau des Droits humains de l’Archidiocèse du Guatemala (ODHAG) et sont le résultat d’une recherche statistique réalisée en propre.
Le Directeur de l’ODHAG, Nery Rodenas, a déclaré dans une conférence de presse que les hauts niveaux de violence qui intéressent le pays ont touché « de manière alarmante » les enfants et les adolescents. Selon les données de l’ODHAG, 30 mineurs sont ainsi décédés de mort violente au cours du seul mois de janvier alors qu’en février, ils ont été au nombre de 39. « Il existe une forte préoccupation » de la part des institutions qui travaillent en faveur des droits des enfants et des adolescents dans le pays, a déclaré Rodenas, dans la mesure où les institutions responsables de la sécurité des citoyens ne jouent pas correctement leur rôle.
Le rapport a été publié le 11 mars, en tant qu’introduction à la célébration de la Fête nationale de la non violence à l’encontre des enfants qui se célèbrera le 13 mars. La fête a été instituée par le Congrès du Guatemala en 2005.
Selon les données officielles, le Guatemala, avec une moyenne de 15 homicides par jour, est l’un des pays les plus violents d’Amérique latine. (CE) (Agence Fides 12/03/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network