http://www.fides.org

Dépêches

2013-03-11

ASIE/PAKISTAN – Des centaines d’arrestations de la part de la police après les protestations de chrétiens à Lahore – Présence d’Evêques au sit-in

Lahore (Agence Fides) – La tension sociale et religieuse est élevée après les événements du samedi 9 mars au cours desquels 178 maisons de chrétiens de la Joseph colony, sise dans le quartier de Badami Bagh, ont été incendiées suite à un cas de présumé blasphème (voir Fides 09/03/2013). Les communautés chrétiennes sont en effervescence et hier, à l’occasion d’une manifestation spontanée et pacifique à Lahore, à laquelle ont également participé des citoyens d’autres religions, la police a fait usage de gaz lacrymogènes et a malmené les manifestants, affirmant que « le cortège n’était pas autorisé ». Deux des jeunes chrétiens présents, qui s’étaient réunis à Ferozepur Road, ont eu les jambes brisées et des centaines de manifestants ont été arrêtés. « Il s’agit d’une nouvelle violation des droits humains de cette communauté » notent pour Fides des catholiques de l’église Saint François, située sur Ferozepur Road, à Lahore. L’édifice de l’église a lui aussi été touché et la croix qui s’y trouve a été endommagée. L’église Saint François est également active dans le domaine de l’éducation au travers d’instituts scolaires allant de l’école maternelle au lycée. Mais du fait des tensions, les familles ont décidé de ne pas envoyer les jeunes à l’école aujourd’hui et dans les prochains jours. « La police – remarque une source de Fides – est allée bien au-delà de sa mission de maintien de l’ordre et entend faire taire les voix de ceux qui demandent justice ».
Hier a en outre eu lieu à Lahore, une veillée de prière et un sit-in pacifique devant le siège de l’Association de la Presse. Parmi les fidèles présents avec des cierges allumés, se trouvaient l’Archevêque de Karachi, S.Exc. Mgr Joseph Coutts, Président de la Conférence épiscopale, et S.Exc. Mgr Sebastian Francis Shaw OFM, Administrateur apostolique de Lahore, à peine revenus de Rawalpindi, où venait de se conclure l’Assemblée des Evêques pakistanais. Mgr Shaw a demandé au gouvernement de garantir la sécurité des chrétiens et a invité les fidèles à « dépasser le climat de peur et d’incertitude, à conserver un climat de paix et à se montrer solidaires avec les victimes ». Parmi les présents, se trouvait également le Ministre d’Etat chargé de l’Harmonie, le chrétien Akram Masih Gill, qui a rappelé que « les chrétiens ont joué un rôle fondamental dans la création du Pakistan », demandant au gouvernement provincial du Pendjab et aux responsables religieux musulmans de « se prononcer en faveur de la paix et de l’harmonie entre les religions ».
Des réunions pacifiques de jeûne et de prière pour condamner la violence et demander le respect des droits humains et de la paix ont également eu lieu à Faisalabad, à Karachi et à Sargodha, où étaient présentes plus de 1.000 femmes chrétiennes. (PA) (Agence Fides 11/03/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network