http://www.fides.org

Dépêches

2013-03-08

ASIE/INDONESIE – Menace d’interdiction des assemblées cultuelles chrétiennes de la part de groupes islamiques radicaux dans la province de Java occidental

Djakarta (Agence Fides) – La communauté chrétienne protestante Banua Niha Keriso Protestan de la ville de Bandung dans la province de Java occidental a reçu des menaces et l’ordre d’interrompre les assemblées de culte. Un responsable musulman local, à la tête d’un groupe nombreux, a donné l’ordre aux chrétiens de retirer toutes les images chrétiennes et de quitter l’édifice dans lequel ils se réunissent pour prier. Comme cela a été indiqué à Fides par l’Indonesian Committee of Religions for Peace (ICRP), devant le refus opposé par les responsables de la communautés, les musulmans ont promis de revenir avec une foule de militants pour déloger les chrétiens de force. Selon Theophilus Bela, Président du Jakarta Forum of Christian Communication (FKKJ), il est possible que les fidèles islamiques soient appelés à le faire après la prière islamique du vendredi.
Des sources de Fides rappellent qu’il s’agit là de la plus récente d’une série d’actions antichrétiennes intervenues après que, ces jours derniers, dans la province de Java occidental, ait été réélu au poste de gouverneur l’islamiste Ahmad Heryawan, du Prosperous Justice Party (PKS). Ahmad est partisan d’un islamisme plutôt intolérant à l’égard des minorités religieuses. A la veille des élections, il avait promis aux radicaux (Front des défenseurs de l’islam, FPI) de « libérer » la province des communautés ahmadies, considérées comme appartenant à une secte hérétique par les musulmans sunnites.
Il faut remarquer que le gouverneur a été réélu mais avec une faible marge (environ 30% des suffrages contre 40% voici cinq ans). Au cours de ces dernières années, dans la province de Java occidental, une région fortement industrialisée proche de la capitale, Djakarta, se sont vérifiées de violentes attaques contre des églises chrétiennes et des groupes ahmadis.
Selon une récente étude du Wahid Institute, organisme musulman qui promeut le pluralisme, l’intolérance religieuse demeure un problème sérieux en Indonésie. L’étude cite 274 cas d’intolérance religieuse intervenus en 2012, sachant que la province de Java occidental est celle dans laquelle ont été recensés le plus grand nombre de cas, 43 au total. En particulier, il faut noter qu’est encore refusé le droit de construire un temple aux communautés chrétiennes de la Yasmin church de Bogor et de la Philadelphia church de Bekasi, deux localités de la province de Java occidental. (PA) (Agence Fides 08/03/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network