http://www.fides.org

Dépêches

2013-03-06

ASIE/COREE DU SUD – Appel de l’Archevêque de Séoul en faveur de la « dénucléarisation de la péninsule coréenne »

Séoul (Agence Fides) – Face à la situation d’impasse et aux tensions enregistrées entre les deux Corées, « il est urgent de promouvoir un effort de dialogue » en partant d’un présupposé : « l’Eglise propose de dénucléariser la péninsule coréenne et cet objectif doit être atteint de manière pacifique ». Tel est l’appel lancé, par l’intermédiaire de l’Agence Fides, par S.Exc. Mgr Yeom Soo-jung, Archevêque de Séoul, qui intervient à quelques jours de l’entrée en fonctions du nouveau Président sud-coréen, Park Geun-hye.
L’un des dossiers brûlants qui attend le nouveau Chef de l’Etat est celui des rapports avec la Corée du Nord, qui, ces derniers temps, a poursuivi son programme nucléaire.
Mgr Yeom Soo-jung remarque : « En tant qu’Archevêque de Séoul, je suis également Administrateur apostolique de Pyongyang. Dès lors, notre Eglise doit prendre en considération les problèmes de l’Eglise en Corée du Nord. Je crois que l’aspect le plus important des relations entre les deux Corées est la construction d’une confiance réciproque afin de prévenir de nouveaux conflits. L’Eglise s’engagera dans la prière et la recherche de gestes de solidarité à accomplir. La résolution du conflit intercoréen réside dans le dialogue. Entre temps, notre Diocèse aide la Corée du Nord, en fournissant de l’assistance humanitaire par l’intermédiaire de la Caritas. L’Eglise coréenne a à cœur le peuple de Corée du Nord et l’évangélisation du pays. Et pour cela, nous comptons sur le Seigneur ».
S’agissant de la situation politique et sociale en Corée du Sud, l’Archevêque remarque : « la situation politique de la Corée du Sud a été un peu difficile. Après une période d’opposition entre les partis, je crois que les controverses seront bien résolues. Notre peuple est diligent, sérieux et optimiste. Nous ne perdons pas l’espérance en toute circonstance. Le 25 février, nous avons accueilli la première femme président, Park Geun-hye. La nation espère que le président tiendra ses promesses et fera de la Corée du Sud un pays pacifique. Les problèmes les plus urgents sont la dépression économique et le clivage entre les élites riches et les masses disposant de bas revenus ». (PA) (Agence Fides 06/03/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network