http://www.fides.org

America

2013-02-22

AMERIQUE/MEXIQUE - Appel de l’Evêque du Diocèse de Tarahumara : « non à l’argent sale des trafiquants de drogue »

Guachochi (Agence Fides) – L’Etat est absent et se trouve remplacé par les bandes de trafiquants de drogue qui, de facto, gèrent et contrôlent le territoire de manière capillaire. C’est pourquoi S.Exc. Mgr Rafael Sandoval Sandoval, Evêque du Diocèse de Tarahumara, au Chihuahua, a élevé la voix et dénoncé publiquement le fait. « Les trafiquants de drogue se sont emparés de notre Sierra mais nous devons récupérer nos espaces. La population vit dans la peur et ceci ne peut continuer. Ils offrent de l’argent facile à nos jeunes, des moyens de s’enrichir vite et de manière considérable. Mais il s’agit d’argent sale. Nous devons les éduquer aux valeurs et leur faire comprendre que l’argent propre est le fruit d’un travail honnête » affirme-t-il dans une note envoyée à l’Agence Fides.
L’Evêque a parlé ouvertement, dénonçant la grave situation du territoire aux media et aux autorités civiles après de nombreux épisodes de violence au sein de la communauté de Guachochi, martyrisée par les bandes criminelles : « La Sierra de Tarahumara est blessée et ensanglantée à cause de la violence – a-t-il déclaré – parce que de nombreux jeunes sont facilement manipulés par les grands cartels de la drogue qui ont leurs idoles : l’argent, le pouvoir et les armes ». Mgr Sandoval a invité la communauté catholique et toute la société civile à lancer ensemble une campagne d’éducation de la jeunesse, en redécouvrant les valeurs de l’Evangile afin de construire une société juste, honnête, pacifique et fraternelle. (CE) (Agence Fides 22/02/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network