http://www.fides.org

Africa

2013-02-15

AFRIQUE/EGYPTE - Augmentation des violences à l’encontre des enfants des rues, des orphelins et des abandonnés

Le Caire (Agence Fides) – Le scénario que l’on rencontre en marchant dans les rues du Caire comprend de très nombreux jeunes sans-abri qui errent, victimes de violences sexuelles et soumis à l’usage de stupéfiants. Ils vivent dans des conditions de pauvreté et de danger. Bien qu’il n’existe pas de données officielles quant à leur nombre, les dernières estimations du Centre de recherche sociale et criminelle égyptien indiquent que 36% des enfants des rues ont subi des abus sexuels, des violences et autres pratiques coercitives comme la prostitution. Certains ont la chance de finir dans des centres d’accueil. L’un de ces centres, géré par l’ONG Hope Village, se trouve accueille une vingtaine de mineurs, qui mangent, dorment, étudient et jouent dans des espaces partagés dans le district de Nasser. L’ONG est présente dans différentes villes du pays et, chaque année, elle parvient à assister en moyenne environ 6.000 enfants dans le besoin, orphelins, abandonnés ou dont les familles connaissent des difficultés économiques. La majeure partie d’entre eux a été victime de violences sexuelles et certains ont besoin de soins médicaux à cause de suites physiques et psychologiques de celles-ci. Les bourreaux tendent à chercher les plus jeunes parce qu’ils pensent avoir moins de possibilité de contracter des maladies telles que le SIDA. La situation se complique lorsque les fillettes violées deviennent enceintes. Le phénomène est encore aggravé par l’insécurité qui caractérise les rues et par l’instabilité politique du pays. Bien qu’existent des peines de détention pour les responsables de ces violences, celles-ci ne sont visiblement pas suffisantes. (AP) (Agence Fides 15/02/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network