http://www.fides.org

Africa

2013-02-12

AFRIQUE/MALI - Consultation des responsables religieux sur la crise de l’armée malienne

Bamako (Agence Fides) – « Le Premier Ministre a rencontré les responsables religieux du Mali, dont l’Archevêque de Bamako, S.Exc. Mgr Jean Zerbo, afin de leur demander leur avis sur la manière dont gérer l’affrontement en cours au sein de l’armée malienne » indique à l’Agence Fides le Père Edmond Dembele, Secrétaire de la Conférence épiscopale du Mali. Ces jours derniers, de graves affrontements ont opposé les bérets rouges (commandos et parachutistes) qui garantissaient la sécurité du Président Amadou Toumani Touré, déposé lors du coup d’Etat militaire de mars 2012, aux bérets verts, auteurs du coup d’Etat. En avril, les bérets rouges avaient cherché à renverser la vapeur au travers d’un coup d’Etat manqué, plusieurs d’entre eux ayant été incarcérés ou s’étant enfui suite à cet événement. Le nouveau gouvernement d’unité nationale avait décidé de libérer les membres de ce corps encore détenus mais, deux jours après leur libération, de graves incidents avaient éclaté entre les commandos parachutistes et les bérets verts.
« Le gouvernement veut résoudre cette situation et je pense que des mesures concrètes devront être prises à cette fin parce que l’armée malienne a besoin de renforcer sa cohésion intérieure en ce moment difficile pour le pays. Et c’est ce que les responsables religieux ont souligné lors de leur entretien avec le Premier Ministre auquel ils ont suggéré d’appliquer les lois et règlement militaires » affirme le Père Dembele.
Entre temps, à Gao, la situation demeure précaire après l’assaut donné par divers combattants djihadistes s’étant infiltrés dans la ville reconquise le 26 janvier par les troupes franco-maliennes. L’armée française a frappé à l’aide d’hélicoptères de combat, un certain nombre d’édifices tombés aux mains des djihadistes. (L.M.) (Agence Fides 12/02/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network