http://www.fides.org

Africa

2013-02-06

AFRIQUE/TUNISIE - Homicide de Chorki Belaid classé comme « acte de terrorisme »

Tunis (Agence Fides) - La mort de Chorki Belaid, Secrétaire du Parti des Patriotes Démocrates Unifié (PPDU), tué ce matin à Tunis a provoqué une vague de protestation de la part de l’opposition. Selon des sources de l’Agence Fides à Tunis, immédiatement après la diffusion de la nouvelle de l’assassinat du responsable de l’opposition, des centaines de personnes se sont rassemblées face au siège du Ministère de l’Intérieur, Avenue Bourguiba, dans le centre de Tunis.
Belaid avait dénoncé à la fin de la semaine dernière différents actes de violence politique commis par des groupes organisés, en particulier au cours d’une rencontre organisée par son parti à Kef.
Belaid avait affirmé que les violences étaient liées à un affrontement interne au parti islamique Ennahdha qui, avec deux autres formations politiques, contrôle le gouvernement. Le Secrétaire du PPDU affirmait qu’il existe, à l’intérieur d’Ennahdha, une « aile dure » qui a fait le choix de la violence.
Les modalités de l’assassinat de Belaid – quatre balles dont trois à la tête – font penser à l’acte d’un « professionnel », peut-être issu d’une organisation terroriste. Le Premier Ministre tunisien, Hamadi Jebali, condamnant l’assassinat de Belaid, a affirmé qu’il s’agit d’un « acte de terrorisme ». (L.M.) (Agence Fides 06/02/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network