http://www.fides.org

Africa

2013-02-02

AFRIQUE/NIGERIA - Opération de l’armée contre deux camps d’entraînement de Boko Haram

Abuja (Agence Fides) – Dix-sept membres de la secte islamique Boko Haram et un militaire de la Joint Task Force ont été tués dans le cadre de deux opérations menées par la JTF contre autant de camps d’entraînement de la secte djihadiste situés dans la forêt de l’Etat de Borno, au nord du Nigeria.
Les opérations ont été menées les 30 et 31 janvier avec l’aide d’hélicoptères de combat. Selon la presse locale, les installations de Boko Haram constituaient de véritables camps militaires fortifiés dotés de zones pour l’entraînement des militants. Les autorités militaires ont déclaré que des installations prises d’assaut, partaient des attaques terroristes en direction de Maiduguri, de Musari, de Konduga, de Biu, de Bama et de Demboa.
L’opération militaire – qui a permis de récupérer des armes et a démontré le niveau de sophistication de Boko Haram, secte qui dispose désormais de structures d’entraînement paramilitaire – a été conduite malgré la trêve autoproclamée ces jours derniers par le Scheik Abu Mohammad Abdulazeez Ibn Idris, commandant de Boko Haram pour le Borno central et septentrional (voir Fides 29/01/2013).
Les autorités nigérianes, tout en jugeant positif le cessez-le-feu unilatéral, ont affirmé que ceci ne saurait mettre un terme aux opérations de sécurité. La mort de cinq agents de police le 29 janvier dans le cadre de deux attaques ayant eu lieu dans le nord du Nigeria, fait par ailleurs douter du degré de contrôle du Scheik Abu Mohammad Abdulazeez Ibn Idris vis-à-vis des différents groupes faisant partie de Boko Haram. (L.M.) (Agence Fides 02/02/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

AFRIQUE/NIGERIA