http://www.fides.org

Asia

2013-02-01

ASIE/JORDANIE - Exploitation, abus, travaux lourds et sous-payés pour 50.000 enfants travailleurs

Amman (Agence Fides) – En Jordanie, du fait de la pauvreté, de nombreux mineurs n’ont jamais eu la possibilité de jouer ou de conduire une vie d’enfants en ce qu’ils sont contraints à travailler pour survivre. Selon le dernier recensement, la population active totale du pays est de 1,2 millions de personnes dont 33.000 enfants. D’autres chiffres font état de plus de 50.00 jeunes travailleurs. Les rapports rédigés par les militants des droits humains et par les syndicats font état de mauvais traitements physiques, psychologiques, d’abus sexuels ainsi que de conditions de travail inhumaines, notamment de longues journées très fatigantes et sous-payées imposées quotidiennement. Le Centre national de médecine légale ne confirme pas officiellement les cas d’enfants victimes d’abus sur leur lieu de travail pas plus qu’il ne publie les chiffres concernant ce phénomène. Toutefois, une étude menée par un expert international confirme que 15% de l’ensemble des cas d’abus sexuels sur les mineurs sont liés à l’exploitation sexuelle des enfants au travail ou à la prostitution des fillettes. La loi jordanienne est conforme aux conventions internationales en matière de travail des mineurs qui prévoient des amendes et des peines de réclusion. Toutefois, en pratique, ces lois ne sont pas appliquées. Souvent, les inspecteurs du Ministère du travail local tolèrent les irrégularités parce que la majeure partie de ces enfants a un besoin désespéré de travailler pour vivre. (AP) (Agence Fides 01/02/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network