http://www.fides.org

Africa

2013-01-30

AFRIQUE/SWAZILAND - Mariages entre hommes adultes et fillettes mineures encore impunis

Mbabane (Agence Fides) – Le phénomène des mariages précoces entre des hommes adultes et des fillettes continue à être très important dans le monde entier. Les estimations récentes évoquent le chiffre de quelques 70 millions de femmes de 20 à 24 ans s’étant marié avant leur 18ème anniversaire. De ce nombre environ 23 millions ont été contraintes à se marier avant l’âge de 15 ans. Les conséquences de cette pratique répandue sont létales : chaque année, 50.000 jeunes filles de 15 à 19 ans meurent durant la grossesse ou pour des causes liées à l’accouchement. Au Swaziland, bien qu’il existe une nouvelle loi de protection des mineurs, cette dernière n’est pas totalement respectée et fait même l’objet « d’adaptations » en fonction des cas d’espèce. Par exemple, si un homme choisit de se marier selon le rite traditionnel et que les parents de la future épouse en sont d’accord, les autorités ne peuvent poursuivre personne au pénal. Les familles les plus pauvres renoncent souvent à leurs filles en échange de bétail et d’argent, sans prendre en considération les graves problèmes de nature psychologique et sociale que devront affronter les jeunes contraintes à se marier, lesquelles demeureront privées d’instruction, devant s’occuper des travaux domestiques. (AP) (Agence Fides 30/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network