http://www.fides.org

America

2013-01-30

AMERIQUE/ARGENTINE - L’Evêque de Neuquèn demande l’intervention de l’Etat face à la présence de la drogue « même à l’école primaire »

Neuquèn (Agence Fides) – L’Evêque du Diocèse de Neuquèn et Vice-président de la Conférence épiscopale argentine, S.Exc. Mgr Virginio Domingo Bressanelli, S.C.I., a exprimé sa préoccupation vis-à-vis de la situation économique, de l’inégalité sociale qui persiste dans le pays en particulier dans la province de son Diocèse et de la diffusion de la drogue. La note envoyée à l’Agence Fides reprend un entretien accordé par l’Evêque à la presse locale dans lequel il affirme : « L’année 2012 n’a pas été l’une des meilleures au plan économique. On dit qu’en 2013 et 2014, la situation pourrait s’améliorer… On sait bien que, lorsque l’on se trouve dans des situations difficiles, ceux qui souffrent sont les plus vulnérables, les plus pauvres, ceux qui disposent des revenus les plus bas ou qui sont sans travail ». Mgr Bressanelli, Evêque de Neuquèn depuis 2011, souligne également que « le nombre de personnes se trouvant en situation de vulnérabilité et que j’ai rencontré dans la rue alors qu’elles demandaient de l’aide a augmenté ».
Quant aux causes de la situation sociale, Mgr Bressanelli a cité « la crise internationale, surtout en Occident, et les très rares investissements étrangers en Argentine, qui ont limité les sources d’emploi ». Il a souligné ensuite : « Nous (Evêques) n’appartenons ni à l’opposition ni au gouvernement. Nous sommes des Pasteurs ». C’est pourquoi, le dernier document des Evêques argentins a touché « deux questions importantes que sont la famille et la coexistence sociale ».
Les paroles de l’Evêque sont motivées par sa requête d’une intervention ferme de l’Etat afin de lutter contre la consommation et la dépendance de la drogue. « A Neuquèn, l’alcoolisme, la ludopathie et la toxicomanie constituent un problème grave » a dénoncé Mgr Bressanelli. Selon ce qui est indiqué, les données sont alarmantes : l’âge moyen du début de la consommation de drogue est passé de 14 à 8 ans. « Le problème de la drogue est actuellement présent même dans les écoles primaires » a affirmé l’Evêque, se disant favorable à une augmentation des assistantes sociales : « La question de la dépendance doit être attaquée de toutes parts » a conclut Mgr Bressanelli. (CE) (Agence Fides 30/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network