http://www.fides.org

America

2013-01-28

AMERIQUE/COLOMBIE - Homicides, incidents, abus : environ 3.000 cas de mauvais traitements sur des enfants au cours de l’année 2012

Neiva (Agence Fides) – Chaque jour, 3 enfants meurent de mort violente en Colombie. En date du 21 janvier de cette année, 101 meurtres de mineurs ont déjà été enregistrés alors qu’en 2012, 2.936 cas de mauvais traitements sur des enfants ont été recensés. Selon le Bureau de Médecine légale local, au mois de janvier, 16 morts doivent être attribuées à des accidents domestiques et à l’école, 36 sont des homicides, 17 sont encore à l’étude, 13 décès sont dus à des suicides et 19 à des accidents de la route. La situation est particulièrement grave dans le département d’el Huila, où le nombre de fillettes enceintes suite à des abus de la part de membres de leur famille est inquiétant. L’institut colombien de Bien-être familial (ICBF) fait état de 704 cas d’abus sexuels dénoncés, de 122 cas d’abus psychologiques, de 908 cas d’abus physiques et de 694 cas de négligence. La Fundación Restrepo Barco signale que, sur l’ensemble du territoire national, 22% de ces cas sont dus à des incestes. Face à la situation d’el Huila, l’ICBF a mis en évidence que les facteurs culturels et le faible taux d’alphabétisation ont une forte influence sur le phénomène. De 1990 à 2012, environ 1.000 mineurs ont subi des mutilations qui les obligent à porter des prothèses permanentes et 200 enfants sont morts. Dans tous ces cas, aucune condamnation pénale n’a été émise contre leurs bourreaux. Le rapport Forensis 2011 de médecine légale fait état quant à lui de 1.177 homicides de mineurs. Le document a en outre recensé 11.495 cas de violences domestiques, 20.968 de violence interpersonnelle et 17.628 cas d’éventuels abus sexuels. (AP) (Agence Fides 28/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network