http://www.fides.org

Africa

2013-01-26

AFRIQUE/ANGOLA - Budget 2013 : augmentation des dépenses sociales et maintien à un haut niveau des dépenses liées à la Défense

Luanda (Agence Fides) – Le budget 2013 de l’Angola, approuvé par l’Assemblée nationale le 15 janvier, est de 6.600 milliards de Kwanza (soit environ 69 milliards de dollars), ce qui représente une augmentation de 50% par rapport à 2012. Le gouvernement a souligné que la loi de finances de cette année prévoit de dédier un tiers du budget de l’Etat (33,5% pour être précis) aux dépenses sociales comprenant la santé, l’instruction, la construction de logements pour les plus pauvres, la protection environnementale et les soins sociaux.
Le quotidien Makaangola, qui a analysé les rubriques de la loi de finances, tout en reconnaissant une forte augmentation des dépenses sociales, remarque que les crédits destinés à la Présidence, au secteur militaire et à la sécurité intérieure demeurent de loin supérieurs à ceux destinés au développement et au secteur civil.
La Présidence se voit par exemple créditer 1,8 milliards de dollars contre 1,5 au Ministère de la Santé. Une bonne partie des crédits affectés à la Présidence (81%) seront destinés à la sécurité du Président, assurée par une sorte d’armée parallèle à l’armée officielle selon le journal. Le service de sécurité intérieure, Serviço de Inteligência e de Segurança de Estrado, SINSE, se voit créditer 695 millions de dollars de crédits alors que le service de renseignement extérieur, Serviço de Inteligência externa, SIE, disposera de 340 millions de dollars au titre de ses seules activités à l’étranger contre 380,4 millions de dollars pour l’ensemble du Ministère des Affaires Etrangères.
Les Ministères de l’Intérieur et de la Défense se voient accréditer respectivement 4,7 et 5,7 milliards de dollars. Malgré les fonds reçus, le journal affirme que l’armée ne parvient pas à garantir des conditions de vie décentes à ses militaires, au point que l’on enregistre un fort taux de tuberculose parmi les militaires à cause de l’insalubrité des casernes dans lesquelles ils sont logés, les conditions des agents de police n’étant pas moins précaires.
L’Angola est un pays très riche en ressources naturelles, allant du pétrole aux diamants pour ne citer que les plus importantes. Il dispose d’un énorme potentiel agricole qui doit encore être exploité mais se trouve cependant à la 148ème place sur 187 de l’Indice de Développement humain des Nations unies. (L.M.) (Agence Fides 26/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network