http://www.fides.org

Asia

2013-01-26

ASIE/LIBAN - Le Patriarche d’Antioche des Maronites proclame une journée de mobilisation et de solidarité en faveur des réfugiés syriens « sans distinctions »

Beyrouth (Liban) – Dimanche 27 janvier, dans les couvents, les sanctuaires et les près de 1.000 Paroisses de l’Eglise maronite, seront collectés des fonds devant servir aux activités de Caritas Liban en faveur des réfugiés syriens ayant trouvé refuge au Liban. La journée spéciale de solidarité a été proclamée par S.B. le Cardinal Bechara Boutros Rai, Patriarche d’Antioche des Maronites, au travers d’un appel s’adressant à tous les membres de l’Eglise qu’il conduit. Des initiatives devant aboutir à des donations en faveur de tous les réfugiés syriens, « sans distinctions », auront également lieu dans les écoles et institutions universitaires liées au Patriarcat.
Les réfugiés syriens enregistrés en territoire libanais par les organismes de l’ONU sont environ 220.000. « A dire vrai – explique à Fides le Père Simon Faddoul, Président de Caritas Liban – les réfugiés syriens en territoire libanais sont beaucoup plus nombreux. Probablement, leur nombre a déjà dépassé les 400.000. Nombreux sont ceux qui vivent dans des conditions désespérées, rendues encore plus insoutenables par la rigidité de l’hiver de cette année ». La Caritas libanaise – indique à Fides le Père Faddoul – assiste déjà directement plus de 50.000 réfugiés syriens, en distribuant de la nourriture, des vêtements, des médicaments, des poêles pour le chauffage, des produits pour l’hygiène ».
En ce Dimanche de solidarité en faveur des réfugiés syriens, sur indication du Patriarche, on priera pour toutes les victimes du conflit et pour la paix en Syrie au cours de toutes les liturgies eucharistiques célébrées dans les églises maronites. Dans son appel, S.B. le Cardinal Rai invite à prier pour la paix « au Liban, en Syrie et dans tous les pays arabes » afin que le Tout Puissant « inspire les responsables locaux et internationaux à rechercher des chemins pacifiques afin de mettre fin à la violence et à la guerre, en trouvant des solutions justes et impartiales ».
Pour les chrétiens – rappelle le Patriarche – l’aide à offrir à leurs frères ne répond pas seulement à un noble sentiment humanitaire mais également à l’invitation faite par Jésus Lui-même. Le Patriarche – qui célébrera la Messe Dimanche au siège patriarcal de Bkerké selon les intentions mentionnées dans l’appel – cite en particulier les paroles de Jésus dans l’Evangile selon Saint Matthieu : « Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde. Car j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger, j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire, j'étais un étranger et vous m'avez accueilli, nu et vous m'avez vêtu, malade et vous m'avez visité, prisonnier et vous êtes venus me voir… En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait ». (GV) (Agence Fides 26/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network