ASIE/INDE - Journée des martyrs : 135 attaques contre les chrétiens enregistrées en 2012

vendredi, 25 janvier 2013

New Delhi (Agence Fides) – Au cours de l’année 2012, ont été enregistrées officiellement 135 attaques à l’encontre de chrétiens en Inde. C’est ce qu’affirme un nouveau rapport envoyé à l’Agence Fides par le Conseil global des chrétiens indiens (GCIC), publié hier, à l’occasion de la Journée des Martyrs. La Journée en question a été proclamée par des groupes et communautés chrétiens du pays et coïncide avec la date anniversaire du massacre du pasteur protestant Graham Staines, brûlé vif par des extrémistes hindous avec ses deux enfants en 1999.
Selon le rapport, présenté par l’évêque Sampath Kumar de l’église méthodiste, le classement des Etats indiens où les persécutions sont les plus intenses est dominé par le Karnataka (dans le centre de l’Inde), avec 41 cas d’attaques. Suivent l’Orissa (16), le Tamil Nadu (15) et le Madhya Pradesh (14). Au Chhattisgarh, le nombre d’épisodes recensés est de 7 alors que le Kashmir et le Kerala ont enregistré 5 épisodes chacun au cours de l’année en question.
Commentant le rapport, l’évêque a rappelé que « le sang des martyrs est semence de chrétiens » selon Tertullien, affirmant que « les fidèles tués sont aujourd’hui en présence du Seigneur ». « La persécution – a-t-il remarqué – nous permet de participer aux souffrances du Christ, mais aussi de conduire une vie purifiée et d’annoncer l’Evangile du Christ ». L’évêque, exhortant les fidèles à « être forts au milieu des persécutions », a remercié ceux qui s’engagent pour défendre les chrétiens. Il a ensuite réaffirmé que son but, en écrivant le livre intitulé Burnt Alive (brûlé vif) dédié à la mémoire du pasteur Graham Staines, est de « diffuser un message de pardon ».
Hier, à l’occasion de la publication du rapport, plus de 600 responsables chrétiens provenant de différentes parties de l’Inde ont célébré à Bangalore, capitale du Karnataka, la Journée des Martyrs, instituée en 1999. Nombre d’entre eux ont cité les témoignages de chrétiens persécutés et ont raconté des détails d’attaques menées contre les communautés chrétiennes. Parmi les initiatives lancées, le don de sang, qui peut être « un moyen concret d’aider les fidèles en difficulté » a indiqué Sayan George, Président du Conseil global des chrétiens indiens. (PA) (Agence Fides 25/01/2013)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network