http://www.fides.org

Europa

2013-01-23

EUROPE/ITALIE - Persistance d’un fort taux d’enfants atteints par la lèpre et de la marginalisation des malades

Bologne (Agence Fides) – Le 27 janvier sera célébrée la 60ème Journée mondiale des malades de la lèpre, instituée par le médecin français Raoul Follereau et reconnue par l’ONU afin d’attirer l’attention du monde entier sur le drame de la lèpre et sur la marginalisation qui lui est associée. Selon les statistiques, environ 700 personnes contractent lèpre chaque jour et au moins autant sont les cas qui ne sont pas identifiés. En 2011, les malades étaient au nombre de 219.075 de par le monde alors que les cas traités au 31 décembre 2011 étaient 181.941. Parmi eux, le nombre d’enfants demeure élevé. En réalité, il n’est pas possible d’établir exactement combien ils sont. Les estimations indiquent le chiffre de 10 millions de personnes subissant les conséquences physiques et sociales de la maladie qui, même si elle est parfaitement guérissable, voit encore aujourd’hui des malades, même complètement guéris, continuer à être considérés comme différents et marginalisés au plan social.
Dans un communiqué envoyé à l’Agence Fides, l’Association italienne des Amis de Raoul Follereau (AIFO), déclare avoir assisté 344.002 personnes atteintes de lèpre en 2011 et avoir diagnostiqué 16.133 nouveaux cas. En outre, toujours au cours de cette année 2011, les activités de l’AIFO liées à la lèpre ont concerné 44.634 personnes, y compris d’anciens malades suivis dans le cadre de projets de l’association et des personnes soignées pour des complications liées à la maladie. A l’occasion de la Journée mondiale, cette année encore, des milliers de bénévoles de l’AIFO offriront, le dimanche 27 janvier, sur les places d’Italie, le « miel de la solidarité ». En 51 ans d’activité, l’association a contribué à soigner plus d’un million de malades. (AP) (Agence Fides 23/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network