AMERIQUE/MEXIQUE - Carence de denrées alimentaires de première nécessité pour la moitié des familles de Durango

mardi, 22 janvier 2013

Durango (Agence Fides) – A Durango, dans le nord du Mexique, cinq familles sur dix vivent dans des conditions de pauvreté alimentaire. Des 203.000 familles qui n’ont pas de moyens suffisants pour acquérir les biens de première nécessité, en partie à cause de la forte sécheresse, 148.000 vivent dans les zones urbaines et 55.000 en zones rurales. Selon les bureaux locaux pour le Développement social, l’augmentation de la pauvreté alimentaire est due au manque de pluies durant l’année 2012 et non pas à une mauvaise application des programmes sociaux. Selon les données de la Commission nationale d’évaluation des Politiques pour le Développement social (CONEVAL), en 2008, 352.000 personnes, soit 22% de la population de Durango, vivaient dans des conditions de pauvreté alimentaire. En 2010, ce chiffre avait diminué, s’établissant à 328.000 représentant 20,1% de la population. En 2012, la pauvreté alimentaire concerne à Durango 48% des familles soit environ 800.000 personnes. Dans les communautés rurales, 220.000 personnes ont des problèmes alimentaires quotidiens. L’augmentation des prix des denrées alimentaires a contribué à aggraver la situation. En outre, à cause du manque de pluie, 100.000 ha de terrains ont été caractérisés par une production nulle alors qu’ils étaient cultivés en maïs et en haricots. Durango est considérée par les autorités fédérales comme la collectivité la plus pauvre du nord du Mexique. (AP) (Agence Fides 22/01/2013)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network