http://www.fides.org

Asia

2013-01-15

ASIE/TERRE SAINTE - Message du Patriarche latin de Jérusalem en vue des élections législatives en Jordanie appelant à participer au scrutin

Jérusalem (Agence Fides) – Le Patriarche latin de Jérusalem, S.B. Fouad Twal, a adressé un message à ses « chers enfants » de Jordanie en vue des imminentes élections législatives prévues pour le 23 janvier. Dans le message, parvenu à l’Agence Fides, le Patriarche remercie le Roi Abdallah II d’avoir garanti à tous les citoyens la possibilité d’exercer les droits électoraux garantis par la Constitution et rappelle les paroles adressées par le Roi Abdallah à Benoît XVI en mai 2009, au cours de la visite de ce dernier en Jordanie : « Les enfants de notre peuple, musulmans et chrétiens, sont des citoyens égaux devant la loi et tous sont impliqués dans la construction de l’avenir de notre pays ».
Le Patriarche qualifie les élections législatives « d’occasion précieuse » offerte aux citoyens jordaniens afin d’exercer leurs droits et devoirs dans le cadre de leur « bien-aimée Patrie ». Cette Patrie qui, après l’adoration due au Dieu unique, occupe une position de premier plan, en ce que – remarque le Patriarche – le dévouement envers son pays précède et garantit la légitime sauvegarde des intérêts individuels ou collectifs.
S’adressant aux chrétiens, le Patriarche latin de Jérusalem rappelle que le Christ Lui-même a invité Ses disciples à être « dans le monde » comme sel, lumière et levain. « Il n’y a pas de contradiction –affirme le Patriarche – entre le culte rendu à Dieu et l’appartenance à une patrie ».
S.B. Fouad Twal souhaite que les élections portent au Parlement « des personnes droites devant Dieu et leur propre conscience », de manière à ce que l’Assemblée parlementaire puisse prendre ses responsabilités également par rapport à l’instabilité qui caractérise actuellement le Moyen-Orient. En ce qui concerne les candidats chrétiens, le Patriarche les invite à servir le Bien commun et leurs frères « avant eux-mêmes », fuyant les logiques sectaires ou claniques. Il est attendu d’eux qu’ils agissent avec un sens de responsabilité et avec amour, « recommandé aux disciples du Christ » et qui représente le signe distinctif de la vie chrétienne « en tout temps et en tout lieu ». Dans son message, le Patriarche cite également une intervention de 1993 de son prédécesseur, S.B. Michel Sabbah, ainsi qu’un passage du document de travail du Synode sur le Moyen-Orient, réuni au Vatican en octobre 2010, dans lequel il est fait référence à la contribution positive que les chrétiens sont toujours appelés à offrir au profit des sociétés dans lesquelles ils vivent.
Concluant son appel – qui porte la date du 12 janvier – le Patriarche cite la première Lettre de Saint Paul à Timothée, invitant à prier « pour les Rois et pour tous ceux qui sont au pouvoir afin que nous puissions passer une vie calme et tranquille en toute piété et dignité ». Le Patriarche élève à Dieu sa prière afin qu’Il protège « le bien-aimé royaume » de Jordanie et adresse de nouveau aux citoyens jordaniens l’invitation à prendre part aux prochaines élections.
L’intervention de S.B. Fouad Twal – né à Madaba et appartenant à une famille bédouine d’antique tradition chrétienne – représente une attestation publique significative de la légitimité démocratique de l’imminent rendez-vous électoral, boycotté par les forces islamistes. (GV) (Agence Fides 15/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel