http://www.fides.org

Africa

2013-01-10

AFRIQUE/REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - Poursuite de la tragédie des enfants soldats, contraints à tuer et exploités sexuellement

Bangui (Agence Fides) – Environ 2.500 enfants ont été recrutés dans le cadre des conflits armés tant par les troupes de l’alliance rebelle Seleka ,qui contrôlent déjà 75% du pays, que par les forces du gouvernement de la République centrafricaine. C’est ce que l’on peut lire dans une déclaration faite par le responsable du Bureau de l’UNICEF à Bangui au quotidien en ligne africain Afrik.com. Nombre de ces enfants, d’âge compris entre 3 et 18 ans, proviennent des strates sociales les plus faibles du pays. Les garçons sont contraints à combattre, à transporter du matériel militaire ou à jouer le rôle de messagers alors que les fillettes doivent en revanche cuisiner ou sont exploitées sexuellement. Selon ces déclarations, le recrutement des jeunes soldats a largement précédé le déclenchement de l’actuel conflit, à la mi-décembre 2012. En outre, la situation des enfants des rues est particulièrement préoccupante. Pauvres et abandonnés à leur sort, ils sont encore plus vulnérables. Les rebelles ont enlevé des enfants qui ont perdu leurs parents et deviennent ainsi une proie encore plus facile. (AP) (Agence Fides 10/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network